LA REFLEXOLOGIE

 

LA REFLEXOLOGIE:

 

La pratique de la réflexologie podale fait partie des médecines non conventionnelles, dites naturelles car ne provoquant pas d’effets iatrogènes.

La structure, le volume et la surface du pied donnent l’avantage d’une bonne préhension et d’en faire rapidement et complètement l’exploration.

Il contient prés de 7200 terminaisons nerveuses, et dans ses différentes faces (plantaires, dorsale et latérales) permet la représentation complète du corps humain et de ses différentes fonctions.

La réflexologie est la science de reconnaître à distance, un organe malade, un système en déséquilibre, un problème vertébral, un foie paresseux en s’appuyant sur la physiologie et la neurologie, elle  fait appel à une technique de massage  bien spécifique en utilisant le pouce pour parcourir avec soin toutes les zones du pied selon un protocole bien précis.

Après le parcours des zones et leur douleur éventuelle il y a l‘interprétation de ce que nous sentons:

 

- des masses sableuses

- des formations de cristaux

- des pleins

- des vides

- du chaud

- du froid

- de l’humidité

- du sec

 

Une mauvaise circulation provoque la formation de dépôts d’acide urique qui vont eux-mêmes créer un ralentissement circulatoire et nuire à la bonne irrigation de l’organe, au toucher elles peuvent être comparées à des masses sableuses, des cristaux en entraînant une douleur par le système neurologique des voies sensitives, et l’on peut imaginer facilement le cercle vicieux qui insidieusement s’installe.

Le maintiens de l’harmonie dans le corps n’est possible que si la communication entre les organes, la circulation sanguine et le courant énergétique se font librement et sans entrave.

L’action par la pression d’un côté active le système circulatoire, qui en s’activant élimine les dépôts d’acide urique et de calcium et de l’autre nous envoyons par les voies sensitives un sos au cerveau qui lui répondra en envoyant un ordre par les voies motrices.

 Il est intéressant à noter que si la réflexologie podale permet d’accompagner le consultant dans sa pathologie, elle donne aussi la possibilité par différents moyens d’exploration de poser un bilan énergétique en attirant l’attention sur les fonctions en manque ou excès.

En phase de travail avec le consultant on pourra d’une part à titre préventif attirer l’attention sur les dysfonctionnements relevés et demander d’en faire la vérification auprès du médecin au moyen de l’arsenal dont il dispose pour établir son diagnostique.

D’autre part, il sera utile dans les étapes successives d’avoir créé des repères qui permettront de contrôler et d’estimer l’évolution des effets sur le plan énergétique.

 La réflexologie ne s’attaque pas spécifiquement à l’organe ou au système défectueux mais aussi à l’aspect psychologique, elle permet de comprendre l’organisme dans sa globalité et de l’aider à mobiliser ses moyens  de défenses et de retrouver la santé.

La manifestation de la maladie indique que le bon fonctionnement a été interrompu et que le corps recherche son équilibre.

 

LES QUALITEES  PRINCIPALES DE LA REFLEXOLOGIE:

 

Sa qualité 1ère:

 

La relaxation, le relâchement musculaire, on la nomme la thérapie de l’anti-stress.

Si nous possédons la chance de rééquilibrer une situation énergétique globale, elle ne sera que plus efficace.

Si l’objectif de la relaxation est atteint cela permet au corps de retrouver un niveau de santé optimum.

 

Sa 2éme qualité:

 

Décongestionner, en réduisant en poudre les dépôts cristallins se trouvant dans les terminaisons nerveuses des pieds.

 

En 3:

 

Chaque traitement en réflexologie causera une accélération de la circulation sanguine, ce qui élèvera la vitalité. C’est un but très honorable car vous élevez les défenses naturelles.

 

En 4:

 

En traitant par la réflexologie, nous relâchons les tensions nerveuses ce qui améliore la circulation sanguine (oxygénation) et ainsi la nature peut éliminer les poisons hors du corps.

 

En 5:

 

Permets d’améliorer les conditions de vie en aidant le patient à objectiver les événements de sa vie, car nous savons que les émotions négatives entravent nos glandes endocrines et perturbent en cascade la tension artérielle, la digestion…et entrons dans un cercle vicieux d’une tension émotionnelle qui amène à la maladie.

L’action induite sur les organes et les différentes fonctions par le toucher réflexe, correspond à une impulsion d’ordre énergétique dont les effets s’étendent au physique, à l’émotionnel et au psychique.

 

Il est évident qu’un massage n’est pas un acte de chirurgie et qu’il ne prétend pas le remplacer.

 

On voit alors combien les premiers effets sont de faire relâcher les tensions, de supprimer le stress et permettre de restaurer le système immunitaire.

 

DES ACTIONS ET EFFETS BENEFIQUES:

 

Selon les effets souhaités et en raison des particularités inhérentes à chaque cas traité, les actions menées seront particulières. La liste des actions possibles est beaucoup trop vaste à établir puisque cette technique permet d’agir sur la sphère complète de l’ensemble du corps, de ses fonctions et de ses différents plans.

On peut tout simplement indiquer que la technique vient en appui, en accompagnement de toutes les actions possibles menées par le corps médical et les professionnels de la relation d’aide qui oeuvrent pour l’amélioration de la santé.

 

DUREE ET FREQUENCE DES SOINS:

 

Les règles données ci-dessous sont toujours normatives, et il convient toujours de les relativiser en raison  de l’âge et de l’état de santé du consultant, de plus les organes peuvent être paresseux à la suite d’un état toxique, alors il faudra faire un réglage alimentaire et une analyse du mode de vie de la personne pour obtenir de meilleurs résultats.

 

Lorsque le consultant vient pour la première fois, la période de mise en route des énergies dure environ deux mois, période pendant laquelle il doit être donné un massage tous les quinze jours. Cette période d’induction permet un travail de mémorisation corporelle pour l’ensemble des fonctions qui commence à se mettre au diapason. Vient ensuite la période curative ou préventive pour laquelle le massage est donné à la périodicité de trois à quatre semaines.

La durée des séances de travail est variable en raison des différents protocoles utilisés mais on peut estimer qu’un travail d’une heure est généralement nécessaire.

Il est à noter que les dysfonctionnements trouvent leur solution dans un temps propre à chacun, car les résultats sont en fonction de beaucoup de critères tels: l’âge du sujet, sa vitalité, l’ancienneté de la maladie, l’adoption d’un mode d’alimentation mieux adapté, le changement de vision sur le monde. On peut néanmoins estimer que les résultats sont satisfaisants après une année complète de traitement.

 

LA REFLEXOLOGIE PLANTAIRE EN MILIEU HOSPITALIER

 

Actuellement la réflexologie podale est fortement développée en Europe comme l’Allemagne, Pays-Bas, Grande-Bretagne, Irlande, Norvège, Suède, Danemark, certains cantons suisses,  la Belgique.

 

Aux Etats-Unis, elle est utilisée en milieu hospitalier comme au St Rita Center dans l’Ohio ou les patients opérés à cœur ouvert  peuvent s’ils le souhaitent bénéficier, en parallèle de leur traitement, de séances de réflexologie à titre complémentaire afin d’aider à améliorer leur confort et à accélérer leur guérison.

Ce centre a réalisé une étude pilote de trois mois et les résultats de ces travaux ont confirmé que les niveaux de douleur et d’anxiété de ces patients ont diminué significativement suite aux séances de réflexologie ainsi que la prise de quantité de médicaments administrés au cours de la période de convalescence.

L’exemple du centre médical St.Rita dans l’Ohio n’est pas un cas isolé aux Etats-Unis; d’autres hôpitaux ont d’ores et déjà mis en place des pratiques similaires ou réflexologie et traitement traditionnels s’unissent pour les bienfaits des patients. Citons pour exemple le Abbott Northwestern Hospital à Minneapolis et le Cleveland Clinic Taussig Cancer institute ou des patients atteints de cancer soulignent les bienfaits de la réflexologie dans le combat contre la maladie.

Les études les plus solides concernent ces patients , en diminuant les symptômes de la maladie tant sur le plan émotionnel que sur le plan physique, la réflexologie plantaire permet de faire baisser le niveau d’angoisse et d’anxiété, en apportant  un réel bien-être. Pour savoir si cette amélioration est liée uniquement au « massage » ou réellement à la pratique de la réflexologie, des chercheurs ont comparé les effets de séances de massage des pieds à des séances de réflexologie plantaire telle que celle-ci doit être pratiquée. Dans les deux cas les patients ont senti un effet de relaxation, et se sont sentis beaucoup mieux. La différence réside dans le fait que la réflexologie agit sur les reins, les glandes surrénales, l’amygdale ou l’hypothalamus, glandes qui sont le centre de l’émotion telle que la peur, l’appréhension, l’angoisse…Elle permet donc de régulariser un déséquilibre énergétique qui entraîne des symptômes comme l’insomnie, la nervosité, et de ce fait une majoration de la douleur. Un groupe de scientifiques a par ailleurs évalué les effets de cette thérapie chez les femmes traitées par chimiothérapie pour un cancer du sein, grâce à la réflexologie plantaire les patientes ont moins souffert des effets secondaires du traitement: baissent des nausées, des vomissements et de la fatigue.

Il y a une dizaine d’années (1999) des chercheurs Danois ont évalué les effets de la Réflexologie sur les maux de tête. 220 personnes souffrant de migraines chroniques ont été traité pendant des périodes allant jusqu’à 6 mois. Le résultat est plus que positif: prés de 80% des patients ont constaté une très nette amélioration de leurs symptômes, certains n’ont plus souffert du tout.

En 1993, des chercheurs espagnols ont testé les effets de cette technique chez 91 patients se plaignant de douleurs chroniques au niveau des vertèbres lombaires, certains ont reçu de vraies séances de réflexologie et d’autres de simples massages du pied, l’amélioration de l’état de santé des patients traités par la réflexologie podale a été plus que concluante.

 

 

CONCLUSION

 

La réflexologie podale, par l’éventail des niveaux d’intervention et d’action, et par l’étendue des effets bénéfiques qu’elle procure offre de nombreux avantages face à un public dont les demandes sont de plus en plus larges.

La réflexologie podale tient une place importante parmi l’arsenal des médecines non conventionnelles, cependant pour une efficacité accrue elle a besoin des autres possibilités, qu’elles soient d’une bonne hygiène de vie et de la compétence de la médecine conventionnelle, indissociables d’une bonne santé.

 

RAPPEL

 

La réflexologie n’a pas pour but de se substituer au traitement médical prescrit par un médecin. Le praticien en réflexologie n’intervient qu’en complément d’un tel traitement et ne saurait le remplacer.